Critique Pact 1

Dans dix jours, trois bombes exploseront et détruiront le Japon. Machi, la génie de l'EOD, doit désamorcer ces bombes, à l'aide de Nagi, le seul qui arrive à la calmer en cas de panique. On part donc sur un schéma assez classique : une situation problème qui mènera à la fin de l'humanité si personne ne parvient à l'éviter, avec un décompte permettant d'augmenter le suspense sur le long terme. Je n'attendais rien de cette lecture au premier abord, le synopsis m'avait intrigué mais je ne pensais pas que ce serait aussi cru.

En effet, il ne faut pas s'attendre à une série toute rose où tout le monde s'en sort, dès les premières pages, l'auteur flingue le personnage « central », Machi, sans aucun scrupule. Autant vous dire que j'étais bouche bée, car même si je n'ai pas spécialement eu le temps de m'accrocher au personnage, la tournure des événements laissait penser qu'elle était l'unique espoir du Japon, je m'attendais donc à la voir jusqu'à la fin, ou du moins un peu plus longtemps.

Nagi et Machi se sont promis de désamorcer les bombes, ils ont conclu un « pacte » (d'où le titre du manga), c'est pourquoi, après sa mort, Nagi va tout faire pour tenir cette promesse, quitte à se mettre en danger. Ce que je trouve dommage, c'est que son personnage n'est pas développé : la seule chose qu'on sait sur lui, c'est qu'il tenait énormément à Machi, et qu'il a une détermination sans faille. Mais hormis ça, on ne sait rien sur ce personnage. Certes, ça apporte un côté mystérieux, mais étant donné que l'avenir de l'humanité semble reposer sur ses épaules, c'est assez déstabilisant de ne pas savoir un minimum à quoi s'attendre. Même des personnages qui semblent plus secondaires ont plus de personnalité que lui, ce qui est clairement plutôt gênant.

Par contre, ce qui est intriguant, c'est qu'on ignore l'identité des terroristes, ils portent sans arrêt un masque (squelette) et semblent en vouloir à l'humanité, pour une raison développée brièvement uniquement à la fin du tome. D'ailleurs, cet élément amène plusieurs théories, donnant envie de lire la suite.

Tout le manga semble basé sur la dureté de la vie : des personnages meurent sans cesse et ceux qui vivent doivent avancer, passer à autre chose dans la seconde pour espérer survivre. Sur le fond, il me fait pas mal penser à « Rainbow », même si ce dernier est beaucoup plus dur (difficile de faire pire en même temps), du fait qu'il arrive toujours des misères aux personnages, peu importe à quel point l'histoire évolue. La série étant terminée en 5 tomes, j'espère que l'auteur a gardé ce côté violent et choquant dans les prochains tomes, car c'est vraiment cet élément qui permet de captiver le lecteur, bien plus que le scénario en lui-même, qui, bien qu'intéressant, reste très peu innovant.

Il y a également eu quelques rebondissements, avec de multiples interrogations, notamment sur un enfant à la fin du tome qui aide les ennemis, car celui-ci a une peluche « lapin », identique à celle qu'avait Machi.

Et c'est ça qui est bien : Tout au long du tome, l'auteur force le lecteur à réfléchir, lui fait croire quelque chose et au final revient dessus, à tel point que c'est frustrant. Mais cette frustration, en quelque sorte, permet l'immersion.

Pour un tome dont je n'attendais rien, c'est une bonne surprise !

7
Ce premier tome de Pact nous présente un univers cru, dans lequel les personnages vivent des situations difficiles. Il ne faut pas s'attacher, l'auteur n'hésite pas à tuer ces personnages pour faire avancer l'histoire. Le personnage principal est cependant vide, empêchant le lecteur de s'y intéresser.Il y a tout de même de nombreuses interrogations, des retournements de situation ainsi qu'un scénario bien ficelé qui permettent au lecteur de s'immerger dans l'histoire.

Achetez PactT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

Pact (Manga), Pact T.1

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

2 commentaires

Avatar de Niwo

Derelict, je chroniquerai aussi le tome 2 normalement, donc tu pourras toujours y jeter un coup d'oeil pour savoir si ça continue dans ce sens :)

Avatar de Derelict

Cette petite série me hypait bien mais y avait tellement de trucs en février/début mars à prendre avant... :( En tout cas, je garde un oeil dessus et le contenu de ta chronique me confirme que c'est potentiellement un truc que je kifferai, à voir le tome 2 si ses qualités se confirment je me laisserais tenter