Critique Reine d'Égypte 1

Chepsout est l'héritière légitime du trône d’Égypte, mais son rêve, c'est être Pharaon ! Être reine ne l'intéresse pas, elle veut combattre et protéger son pays, comme l'a fait son père. Premier titre sorti dans la collection « Kizuna » des éditions Ki-oon, il fallait forcément que je voie ce que ça donne. Et pour ma part, c'est une très bonne surprise ! Le but premier de la collection « Kizuna » était de proposer une collection universelle et intemporelle, adaptée à tous les âges et je dois avouer que c'est très réussi. L'univers nous transporte totalement, avec un mélange entre historique et action, très bien dosé qui permet à ce tome de se classer parmi mes coups de cœur.

L'auteur prend le temps de nous situer dans l'histoire, pour que l'on comprenne convenablement qui sont les personnages et les enjeux associés. Chepsout doit se marier à son demi-frère Séthi, personnage arrogant et très égocentrique, à l'inverse de la demoiselle. Tout au long du tome, on sent une certaine tension entre ces deux-là : Leurs personnalités sont opposées, Chepsout qui mériterait le trône n'y a pas le droit puisqu'elle est une femme, alors que Séthi, qui ne le mérite absolument pas, est au pouvoir car c'est un homme de famille royale. J'appréciais déjà beaucoup le speech de base, car l'auteur nous pousse à la réflexion sur la place de la femme en société, et même si dans le cas présent on parle d'une Égypte ancienne, certains actes sexistes existent aussi dans notre société et avoir comme personnage principal quelqu'un qui se bat contre ça, c'est une bonne idée. En plus c'est assez bien fait, on sent que l'histoire est suffisamment impliquée pour que ce soit réaliste, en comparaison avec ce qui se faisait en Égypte, mais suffisamment détachée d'un autre côté pour que ce soit applicable à notre propre société, qu'on puisse s'identifier aux situations, dans une certaine mesure.

En plus, même si Chepsout pourrait être considérée comme le « garçon manqué » de base, on sent qu'elle est bien plus complexe, qu'elle est suffisamment développée pour avoir sa propre identité : L'auteur a pris le temps de l'expliquer pour crédibiliser au maximum son personnage, la rendre plus « vivante » si je puis dire. C'est en partie dû aux nombreux flash-backs de ce tome, qui permettent de totalement situer l'histoire, de comprendre les enjeux et l'origine du mal-être de Chepsout.

Quant à Séthi (son demi-frère), en plus de son arrogance, on sent que tout est fait pour rendre ce personnage détestable : Il n'a rien pour lui (hormis sa belle gueule et son physique de rêve), s'il est au pouvoir c'est uniquement parce qu'il est un homme. En plus de cela, l'auteur a fait en sorte qu'au fur et à mesure de l'histoire, il soit de plus en plus insupportable, il n'arrive même pas à assurer ses fonctions, ce qui pousse d'autant plus Chepsout à se rebeller, à s'affirmer pour tenter de sauver son pays.

Au premier abord, je ne pensais pas que j'allais autant apprécier, j'avais un peu peur que l'intrigue soit mise de côté pour mettre au premier plan la culture égyptienne mais au final, c'est tellement bien géré qu'en lisant, on ne s'ennuie pas une seule seconde. Vivement début Juin pour lire le deuxième tome !

8
Ce premier tome de la nouvelle collection Kizuna est excellent ! Mêlant historique et action, il nous plonge dans l'Égypte ancienne et permet une immersion totale, avec des personnages développés et une intrigue recherchée qui pousse le lecteur à la réflexion. Ce volume introductif est très convaincant et saura ravir tous les âges, à mettre dans sa shopping list ! De quoi "apprendre en s'amusant" !
  • Une intrigue recherchée, inspirée de la réalité
  • Des dessins qui collent parfaitement à l'univers
  • Des personnages développés
  • Un mélange subtil entre historique et action
  • De très bons retournements de situation

Achetez Reine d'ÉgypteT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

Reine d'Égypte T.1, Reine d'Égypte (Manga)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

15 commentaires

Avatar de HA[R]u

Pareillement, je vous avoue avoir été quelque peu déçue par ce premier tome car le contenu et les détails proposés par l'auteur ne sont pas aussi poussés et nombreux que je l'espérais. Je crains un développement scénarisitque plat pour la suite. Mais ce n'est que le premier tome et le 2e tome peut changer la donne.

Cependant, j'ai bien apprécié l'effort de l'auteur pour développer les personnages. Je rejoins d'ailleurs l'avis d'Ecthelion sur le "méchant" demi-frère qui ne m'a pas donné l'air d'être un si gros stéréotype du personnage détestable. Il est peut être encore trop tôt de dire quoique ce soit, mais j'ai même l'impression que ce dernier est amoureux de l'héroine mais n'ose pas se l'avouer. Concernant l'héroine, j'ai trouvé le personnage également très nuancé. Un personnage au premiers abords très fort, mais instable et peut être un peu imprudent, irréfléchi.

Quoiqu'il en soit, il est trop tôt pour dire si c'est une mauvaise maitrise de l'auteur ou si c'est l'effet recherché. Dans le deuxième cas, le titre peut donner une suite intéressante. Pour ma part, le classement de ce titre dans les bons titres ou les titres passables sans plus va se jouer avec le 2e tome.

Avatar de lilianneterre

@DéesseVonKiki : comment se serait d'apprendre à lire !??
Du moins à lire correctement.

Dès mon premier commentaire ; j'ai dit, que je vais voir (sur) plusieurs tomes pour juger (et, éventuellement acheter)

Bref, voir comment le manga se développe, où l'histoire se dirige, comment le mangaka développera et à quel rythme son scénario...
De toute façon, il est trop hasardeux de juger sur seulement un premier tome.



Avatar de Tori

[quote="Niwo":gqrwv2pz]Alors en général les tomes qui dépassent le 8 sont vraiment ceux qui m'ont totalement captivé, enfin je suis assez paradoxal.. ^^[/quote:gqrwv2pz]
Ça, c'est sûr, après, chacun son échelle de notes... Ce qui m'a surpris, ce n'est pas la note, mais plutôt l'absence de points négatifs (alors que les points positifs sont nombreux).

Tori.

Avatar de Ecthelion

"En se replaçant dans le contexte de l'époque décrite, je pense qu'il est, malheureusement, dans la norme..."

voilà c'est ce que je voulais dire ^^

pour les dessins je les trouve beaux pour ma part en tout cas j'ai bien aimé meme si il y a des passages moins appliqués que d'autres le seul bémol que je pourrais y mettre c'est que le dessin du tire à l'arc absolument horrible XD

Avatar de Niwo

Skeet : Je trouve au contraire l'historique suffisamment dosé pour ne pas être lassant et éviter que l'intrigue soit au second plan. Je trouve les dessins très fins, et j'apprécie : après c'est sûrement une question de goût.

Tori : Alors en général les tomes qui dépassent le 8 sont vraiment ceux qui m'ont totalement captivé, enfin je suis assez paradoxal.. ^^
Je sais que c'est dû à l'époque, mais il n'empêche que j'ai réellement du mal avec ce genre de personnages. Après, même si je l'ai précisé, je n'ai pas pénalisé ce tome car c'est justifié, et sans ça.. l'intrigue serait assez vide.

Avatar de Tusk

Beaucoup aimé pour ma part, je trouve qu'on manque de ce type de mangas en France : divertissant et enrichissant à la fois.

Avatar de Tori

Niwo : Tu lui mets une note de seulement 8, alors que tu ne lui trouves aucun point négatif ? ~___^
Moi, j'ai vraiment bien aimé ce titre, malgré le propos féministe qui manque un peu de finesse (l'auteur a vraiment chaussé ses gros sabots).
Bon, après, ça m'a beaucoup rappelé un autre manga, d'une autre mangaka (mais qui n'est pas sorti en France), que ce soit pour le thème ou pour le dessin.

[quote="Niwo":2kcmvhnw]c'est clairement le stéréotype macho par excellence, ce qui, à vrai dire, m'exaspère ^^. Après, je ne pense pas que ce soit un cas désespéré non plus.[/quote:2kcmvhnw]
En se replaçant dans le contexte de l'époque décrite, je pense qu'il est, malheureusement, dans la norme...

Tori.

Avatar de Skeet

Personnellement, je n'ai pas été subjugué par ce premier tome. Pas assez poussé côté historique et pas assez palpitant côté scénario. C'est assez simpliste en fait et les dessins m'ont paru assez moyens. Bref, j'en attendais bien plus pour ma part.

Avatar de DéesseVonKiki

@Lilianne si je résume ta pensée: "J'aime quand une histoire va lentement parce que c'est plus crédible mais à côté je veux connaître tout de suite les tenants et les aboutissants des fois que l'auteur prenne une direction que j'aime pas". Tu y vois pas une très légère contradiction ?!

Bon sinon perso j'ai lu l'extrait offert en livret par Ki-oon et j'ai un gros problème avec le style. D'habitude j'arrive à faire l'impasse mais là non. Sûrement que je n'ai pas assez accroché avec l'histoire. Je trouve que par moment les réactions sont un peu trop stéréotypées "shojo", pareillement pour le frérot d'ailleurs. Mais bon, comme je n'en attendais rien je ne suis pas déçue^^

Avatar de Derelict

@lilianne : les titres du comic harta ont un ou deux tomes max publiés au japon sur une année ( corrigez moi si je me trompe...), donc bon si il se passe "rien" dedans je te laisse imaginer la déception des lecteurs^^

Avatar de lilianneterre

Avant tout, on ne sait pas comment l'histoire va être traitée, ni comme les "personnages" vont être "traité".... Bref, vers où va aller l'histoire

Bon, c'est le même problème avec d'autres manga (ou animes, BD... romans)
MAIS, je préfère être prudente ; ou, plus exactement redevenir prudente
(j'ai craqué sur certains séries ; mais, j'ai quelques soucis : qu'elles partent, n'importe où ou du moins dans une direction que je n'aime pas....)

Pour moi : "Reine d'Egypte" va un peu (trop) vite... j'aime que l'histoire prenne son temps : c'est plus crédible
ET, j'aime connaitre les problématiques et arrières fonds, etc .......

Avatar de Niwo

Ecthelion, Moi je le trouve horrible ^^ (peut-être est-ce parce que je suis quelque peu féministe... Mais soit). Après je ne sais pas dans quel sens va partir l'histoire, ce sera sûrement les deux extrêmes (soit il deviendra un peu moins... lui, soit elle devra faire un choix). Mais pour le moment, tout de lui le rend détestable à mon sens. Après, bien évidemment on a vu plus horrible dans certains mangas (genre Sasaki dans Rainbow...) mais c'est clairement le stéréotype macho par excellence, ce qui, à vrai dire, m'exaspère ^^. Après, je ne pense pas que ce soit un cas désespéré non plus.

Oui c'est vrai aussi, mais comme tu l'as dit, on attend la suite et sa montée en puissance, car sinon ça n'aurait pas d'intérêt : Si elle était déjà capable de changer les choses dans ce premier tome, faire traîner l'histoire la rendrait incohérente, donc bon ^^.

Avatar de Ecthelion

J'aime bien ton analyse , juste pour le frére je trouve que justement pour le moment l'auteur ne part pas dans le piege d'en faire un etre absolument détestable , Il a pas l'air si con ni si méchant que ça juste pourri gaté avec un gros égo et une jalousie maladive envers sa sœur ( normal dans une société patriarcal comme ça se faire battre par sa sœur et tout ça doit laisser des traces XD ) bref j'aime bien que ce ne soit pas jste un gros bourrin débile et méchant comme on le voit si souvent pour le moment c'est juste un type avec un gros statut qui ne le mérite pas vraiment

Remarquez que la nuance s'effectue aussi pour Hatchepsout : gentille , forte intelligente etc etc mais pas non plus exceptionnelle pour le moment Bref on attends la suite et sa montée en puissance

Avatar de Niwo

Qu'est-ce qui t'a déplu (ou pas convaincu) ?

Avatar de lilianneterre

Personnellement, je reste mitigée.

Même, si c'est bien mieux, que ce à quoi je m'attendais.

Donc, je vais voir sur plusieurs tomes pour juger (et, éventuellement acheter).