8 mangas sur la musique

La musique est un sujet relativement répandu dans les mangas. Mais comme d'habitude, le sujet peut être traité de différentes manières : technique, délirant, émotionnel... il y en a pour tous les goûts ! Partons à la découverte de cette sélection de 8 mangas qui ont du rythme !

 

Beck

De Harold SAKUISHI édité chez Delcourt Manga

Ce shônen est un classique du genre qui a eu droit à 34 tomes tout de même ! L'auteur, Harold SAKUISHI est un passionné de rock et ça se sent !

Introverti et maladroit, Yukio n'ose pas aborder Izumi, la fille la plus populaire de son école. Il a pourtant du caractère, mais sa personnalité demande encore à naître. En sauvant un chien, il fait la connaissance de Ryûsuke, un guitariste charismatique qui l'invite à un concert de rock. C'est la première fois que Yukio entend cette musique et il en sort transformé ! Entraîné par ces nouvelles rencontres, il découvre alors le monde de la musique. Bien vite, la petite soeur de Ryûsuke se rend compte de son potentiel...

 

 

 

Nana

De Ai YAZAWA édité chez Delcourt Manga

Encore un grand classique mais cette fois-ci en version shôjo. La série n'est officiellement pas encore terminée bien qu'elle soit en pause depuis 2009...

Ces deux jeunes filles s'appellent Nana. Elles ont le même âge, éprouvent toutes deux une grande attirance pour Tokyo, et font 
très attention à leur look. La première est une étudiante rêveuse et tête en l'air, à la recherche désespérée du prince charmant. Quant à l'autre, plus déterminée et solitaire,
 c'est grâce à son premier amour qu'elle est devenue chanteuse dans un groupe de rock amateur. Toutes deux ont pour objectif d'aller s'installer à Tokyo...

 

Your Lie in April

De Naoshi ARAKAWA édité chez Ki-oon 

Retour dans les années 2010 avec cette série qui s'est terminée chez nous le mois dernier avec la sortie du 11ème tome. Si vous vous demandez encore comment on peut réussir à faire transparaître du son grâce à des dessins, lisez ce manga mêlant drame et musique.

À 11 ans, Kôsei Arima est déjà un virtuose du piano. Formé avec la plus grande sévérité par une mère qui lui inflige d’interminables séances de répétition, il écume inlassablement tous les concours nationaux, où son talent éblouit les juges. Mais le jour où sa mère meurt d’une longue maladie, il perd complètement la faculté de jouer de son instrument : victime d’un blocage psychologique, le jeune garçon n’entend plus le son du piano quand il essaie d’en jouer… 

Quelques années plus tard, son chemin croise celui de Kaori, une violoniste dont l’approche de la musique diffère totalement de la sienne. Alors que Kôsei est une véritable machine qui sait restituer les partitions à la perfection, Kaori, elle, préfère s’approprier les œuvres et les réinterpréter à sa manière… La rencontre avec cette jeune fille au caractère explosif va bouleverser les certitudes de Kôsei et redonner un sens à sa vie !

 

Nodame Cantabile

De Tomoko NINOMIYA édité chez Pika

Encore une série fleuve qui touche bientôt à sa fin en France. Malgré son énorme succès au Japon, la série peine à s'imposer en France mais tous ceux qui y ont goûté ne le regrettent pas !

Chiaki, élève surdoué du conservatoire, quitte le cours d’un professeur de piano réputé, ne supportant plus ses méthodes. Son rêve est de devenir chef d’orchestre, comme son idole, le célèbre Sevastiano Viera, qu’il a connu lorsqu’il vivait, enfant, en Europe.
Hélas, pour le moment, Chiaki ne peut en aucun cas envisager un retour sur le Vieux Continent du fait de ses phobies de l’avion... mais aussi du bateau... En somme, il est prisonnier du Japon. Il envisage alors d’arrêter la musique. C’est là qu’il va rencontrer Megumi Noda – « Nodame » –, sa voisine qui se révèle être une musicienne sans aucune rigueur mais au toucher particulièrement sensible, qualité qui ne laisse pas insensible Chiaki.

 

Detroit Metal City

De Kiminori WAKASUGI édité chez 12bis

C'est un peu l'ovni de cette sélection ! Humour décalé à l'image de son personnage principal qui navigue entre Death Metal sur scène et pop suédoise dans la vie privée... il faut le lire pour le croire !

Sôichi Negishi est un jeune garçon qui affectionne les ambiances délicates et la pop suédoise… Pourtant, comble du paradoxe, il est le chanteur-guitariste déchaîné de « DMC » (« Detroit Metal City »), un groupe de Death Metal. 
Rendu méconnaissable par un maquillage outrancier et provocateur à la façon du groupe « Kiss », épaulé par les deux autres membres de son groupe, il écume la scène musicale indépendante Tokyoïte en vociférant des imprécations démoniques sur fond de guitares électriques tapageuses. La jeune fille dont il est secrètement amoureux, et qu’il tente de conquérir, déteste le Death Metal. Sôichi, tiraillé entre sa délicatesse naturelle et son rôle « d’empereur des ténèbres » de la musique va devoir gérer aussi habilement que possible sa double vie pour avoir une chance de séduire l’élue de son coeur. 
Mais la vie est compliquée et les situations équivoques qui vont succéder, vont lui rendre ses chances de succès bien improbables…

 

Me And the Devil Blues

De Akira HIRAMOTO édité chez Kana 

Changement de style et d'époque. Cap vers les Etats-Unis, berceau du blues avec cette histoire un brin "fantastique" mais bien ancrée dans la réalité de l'époque avec un racisme omniprésent.

États-Unis, fin des années vingt, RJ est un jeune garçon de ferme peu assidu au travail. Dès que l’occasion se présente, il délaisse sa femme enceinte pour se rendre au bar du coin afin d’écouter les artistes de blues qui s’y produisent. RJ rêve de devenir bluesman, malheureusement pour lui, il ne possède pas le talent qui caractérise les grands musiciens. Mais RJ est prêt à tout pour jouer du blues… Lorsque l’occasion se présentera, vendra-t-il son âme au diable ?!

 

Go ! Go ! Heaven

De Yuko UMINO et Shinji OBARA édité chez Kana 

Manga un peu plus confidentiel qui aborde le thème du suicide des jeunes au Japon. La musique les raccroche un peu à la vie en quelque sorte. Un manga poignant qui dénonce ce phénomène de société mais aussi les pratiques de l'industrie du divertissement.

Aya, Julia, Michaelle et Himiko ne se connaissent pas mais veulent toutes en finir avec la vie. Elles se rencontrent via un site Internet et décident d'organiser un concert rock. Il sera unique car elles se donneront la mort sur scène, c'est du moins ce qu'elles projettent de faire. Le destin en décidera-t-il autrement ? Première partie d’un manga seinen étonnant en trois tomes seulement, une lecture dont on ne sort pas indemne…

 

Solanin

De Inio ASANO édité chez Kana

Et je n'ai pas pu rester à la tentation de mettre du ASANO dans cette sélection ! On ne va pas se mentir, comme à son habitude, l'auteur dépeint la société japonaise à travers les yeux de jeunes japonais donc le côté musical, bien que présent, est plus un prétexte qu'autre chose... mais ce manga a bien sa place ici !

Meiko qui exècre son boulot de secrétaire d'une grande entreprise, vit depuis un an avec Taneda, illustrateur occasionnel pour un magazine, et guitariste amateur. Très cynique, la jeune femme n’envisage pas l’avenir de manière positive et entrevoit même la possibilité de "sortir du circuit" en donnant sa démission… Ses amis, Jirô et Katô, ressentent également un malaise quand ils songent à leur avenir…


Et vous, quels sont vos mangas musicaux préférés ?

Partagez cette news :

par Skeet

Créateur de Manga Sanctuary et avant tout lecteur de manga depuis la fin des années 80

Site/blog perso : http://www.manga-sanctuary.com

Contenu associé

Beck (Manga), Nana (Manga), Your Lie in April (Manga), Nodame Cantabile (Manga), Detroit Metal City (Manga), Me And the Devil Blues (Manga), Go ! Go ! Heaven (Manga), Solanin (Manga)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

14 commentaires

Avatar de nicxel

Moi ça reste detroit metal city. GO TO DMC, GO TO DMC! Déjà que l'anie est hilarant mais le manga et encore mieu, bon il est vrais qu'il faut se faire au style de dessins, mais c'est juste raah je ne trouve pas les mots, ou alors je ressortirais bien les phrases culte de la bosse mais il y a des mineur.

Avatar de raphiqui

Beck reste le meilleur manga de ce genre, ou au moins le seul qui m'a plu !

Avatar de Théo n.0

Bha j'ai lu que Solanin dans cette sélection, et je le recommande à 200%.

Et puis tous les titres sont intriguant :
Beck, parce que voilà quoi !
Nana, mais j'ai pas envie de me lancer sachant qu'il n'y a quasi aucune chance d'avoir la fin
Your lie in april, j'ai adoré l'anime, faudrait que je lise le manga
Nodame Cantabile, juste un peu peur de la longueur
Detroit Metal City, l'anime était à mourir de rire, le manga a-t'il la même ambiance délirante ?
Me and the devil blues, ça a l'air plutôt mystérieux, mais vu la parution, je pense pas que je tenterais...
Go ! Go ! Heaven, aborde un sujet qui peut être excellent s'il est bien traité.

Et avec un peu d'avance sur la sortie française, je rajoute mon chouchou : Fûka de Seo Kouji.

Avatar de Jujunne

Teen spirit ~ avec Nana *^*

Avatar de rom7

Beck <3 Beck <3 Beck <3

Avatar de petor

DMC est juste énorme et Beck me fait de plus en plus de l'oeil :-)

Avatar de Pouki

Beck <3 un des mangas avec lequel je suis rentré dans cet univers, il aura toujours une place spéciale dans mon cœur :')

Avatar de Angelpick

On pourrait rajouter 20thCentury boys, ou certes la musique n'est pas LE thème principal de la série, mais elle a un petit rôle dans l'histoire. :)
Berry Dynamite, petit shojo de Ai Nakahara (lovely complex) sympa et sans prétention. :)

Sinon Beck ♥ et Nodame, bons choix aussi! (même si pour ce dernier, j'ai préféré le drama)

Avatar de Tori
Avatar de DéesseVonKiki

Nana, malheureusement, si on a la fun un jour, ce sera la fin du monde. Oui je sais l'auteur est malade mais l'auteur fait chaque année des artwork spéciaux pour un mag en rapport avec sa série, juste pour donner l'eau à la bouche et jamais sortir la suite. grrrrr

Et sinon Nodame Cantabile POwaaaa et tant pis à tous ceux qui sont passés à côté, vous savez pas ce qui est bon T_T

Hey, Enkadark a raison, kids on the slope est à citer ici.^^

Avatar de JohnnyBoy44

En séries sympathiques ayant trait à la musique, on pourrait aussi mentionner Bremen et Woodstock !

Avatar de Skeet

@Un Belge et des Manga : oui je suis d'accord mais je n'avais pas envie de faire un titre à rallonge ! Cette sélection comporte des titres où la musique est présente mais de différentes manières.

Avatar de Enkadark

Go ! Go ! Heaven, lu le premier tome pas du tout accroché...
Your lie in april, sympathique mais sans plus, même si la fin est assez émouvante.
Solanin, un très bon titre, bien pour commencer du Asano aussi.
Detroy metal city, j'ai adoré, beaucoup de fou rire. ^^
Et j'ajouterai Kids on the slope, une très joli.

Avatar de Un Belge et des Manga

Attention de bien faire la distinction entre un manga SUR la musique, et un manga qui utilise la musique comme toile de fond! Autant "Beck" est clairement un manga sur la musique (avec l'évolution du groupe, les répétitions, les concerts dans les petites salles, les enregistrements, les festivals etc) autant "Go go Heaven" ne l'est absolument pas (bien que la musique y soit présente)!