Critique L'île du temps

Une équipe de tournage débarque sur l’île de Yagô, une île actuellement laissée à l’abandon mais connue autrefois pour ses mines d’or. De nombreux bâtiments furent construit pour accueillir les travailleurs pendant de nombreuses années. Mais aujourd’hui, c’est juste le paradis des amateurs de bâtiments désaffectés.

C’est dans ce contexte que Jun, un assistant de production, fait tomber son téléphone professionnel dans un lac souterrain situé dans l’ancienne mine. Un peu plus tard, Jun reçoit un message sur son téléphone personnel avec une vidéo inquiétant où une personne affirmant qu’elle se trouve 5 ans dans le futur lui annonce que toute l’équipe de tournage va mourir !

Un thriller temporel en huis clos


Après une présentation rapide des personnages, l’auteur nous fait découvrir cette île mystérieuse et son passé. Il essaie de nous mettre un peu la pression en présentant des lieux lugubres et propices au développement de l’imagination. En effet, sur une île “fantôme” comme celle-ci qui véhicule autant de mystères, tout peut basculer au moindre événement “anormal”...

Au final, on ne frissonne pas tant que ça lors de la lecture de ce one shot car on a tendance à focaliser sur la recherche du tueur comme dans un roman policier à la “Dix petits nègres”. De plus, la narration étant assez linéaire, cela manque un peu de mordant durant tout le développement. One shot oblige, les personnages n’ont pas trop le temps d’être développés, d’autant plus qu’ils sont nombreux et plutôt inintéressants.

L’auteur introduit certaines données scénaristiques mais qui au final ne servent pas à grand chose comme l’histoire des “enfants perdus”.

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment eu du mal à rentrer dans l’histoire et à ressentir les émotions que l’auteur avait envie de transmettre au lecteur ! Vous devez vous demander si j’ai apprécié quelque chose dans ce manga au final… et bien oui car en tant que grand amateur des histoires utilisant la manipulation temporelle, je n’ai pas pu rester complètement insensible à cette histoire.

Et à la fin on comprend tout !


Malgré un déroulement qui peine à captiver le lecteur, L’île du temps nous offre toutefois un final surprenant qui donne tout son sens à ce qu’on vient de lire. Et cela sauve en partie cette oeuvre qui ne présentait que peu d’intérêt et ce, jusque dans les derniers instants.

L’utilisation du voyage dans le temps était plutôt limitée pendant tout le manga mais le dénouement quant à lui repose entièrement sur cet aspect ce qui est une très bonne chose et satisfera les amateurs du genre. La révélation finale nous montre que l’histoire était plutôt bien pensée et originale.

Mais est-ce qu’un bon final peut justifier à lui tout seul la lecture d’un manga comme celui-ci quitte à un peu s’ennuyer pendant tout le déroulement ? C’est à vous de voir mais à mon sens, il en fallait encore un peu plus pour faire oublier la monotonie et le manque d'originalité du reste du manga. Et puis l’auteur ne donne pas assez d’indices pour que le lecteur puisse essayer de deviner qui est le tueur, du coup, on n’est pas trop tenté de se prendre au jeu. Dommage car cela aurait permis de rendre la lecture plus prenante.

5
Avec L’île du temps, l’auteur nous livre une histoire bien pensée dans sa globalité avec un final surprenant qui utilise bien la notion de voyage temporel. Malheureusement, le déroulement de l’histoire est plutôt linéaire et les personnages sont peu intéressants. Résultat : on s’ennuie un peu. Le twist final, s’il arrive à sauver un peu la mise, ne saura pas pour autant hisser ce one shot au rang de manga indispensable.

Achetez L'île du tempsT.1 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Skeet

Créateur de Manga Sanctuary et avant tout lecteur de manga depuis la fin des années 80

Site/blog perso : http://www.manga-sanctuary.com

Contenu associé

L'île du temps T.1, L'île du temps (Manga)

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

2 commentaires

Avatar de Tsilinou

Même si, effectivement, ce titre n'est pas un chef d’œuvre, je l'ai lu d'un trait, et j'attendais beaucoup de Jun et de la chute. Le final me déçoit car, pour moi, il ne tient pas debout : pourquoi se donner autant de mal pour que le passé ne soit pas modifié ? Il n'avait aucune raison de l'être. Ou je n'ai pas tout compris ?

Avatar de lilianneterre

Critique exacte ; sauf, que..... même, la fin m'a laissé dubitative.

Pourtant, j'aime, aussi, beaucoup les "variations temporelles"/"voyages dans le temps"!!

Quoique, je n'attendais pas grand chose d'un : "one shot".

Je préfère les séries longues ; ou, du moins... assez de tomes pour que les évènements, l'arrière-fond et, surtout, les caractères des protagonistes soient bien approfondis !!!
(Oui, il y a des ratages avec des séries longues. Mais, du moins "techniquement" ; il y a moyen d'avoir de l'espace, pour les divers développements).