• Critique Noragami T.16 par

    Comme le laissait présager la fin du tome précédent, c'est bien Bishamon qui sera l'élément central de ce tome. Plus que jamais en proie aux tourments et aux doutes depuis son affrontement avec "le Mage" et la mort de l'un de ses shinki, Tsuguha, la déesse de la guerre est prête à tout pour se venger. N'hésitant pas à aller à l'encontre de la volonté des Cieux et à libérer un shinki rebelle et extrêmement puissant, scellé par ces derniers en vue d'affronter de nouveau Le Mage...Ce taboo ne tardera pas à avoir des répercussions énormes au sein des cieux en pleine assemblée, avec la mise en place rapide expédition punitive menée par le puissant Dieu Takemikazuchi, de la même manière que cela c'était passé au moment de la supposée trahison d'Ebisu.

    S'en suivra donc dans ce tome, un concentré d'action et de combats de haute volée comme rarement on en a eu dans Noragami, avec une Bishamon aveuglée par la vengeance et son shinki avide de revanche envers les Cieux.
    Le pacte vengeur qui va s'établir en quelques pages entre ses deux femmes, et la manière dont l'une va tour à tour se laisser utilisée par l'autre, témoigne une nouvelle fois du talent d'Adachitoka à traiter différentes variantes de la relation Dieu/Shinki dans sa série.

    Par ailleurs, on va retrouver un Kazuma qui fera tout pour sauver sa maitresse de sa folie meurtrière, l'impuissance et/ou l'indécision des autres Dieux de l'assemblée face à la réponse à donner au geste rebelle de Bishamon, quant au Mage ses actions et réactions restent toujours aussi ambiguës, quel est son véritable but derrière le chaos qu'il ne cesse de provoquer au sein des Cieux, à chaque fois qu'on pense enfin comprendre ce qu'il a en tête, Adachitoka nous remet le doute par des actions ou des décisions pas toujours lisibles et/ou anodines au moment elles sont prises mais dont on comprend leurs vraies conséquences que bien plus tard...

    On oubliera pas non plus le rôle de Yato (et Yukine), présent mais en retrait à l'assemblée de par son statut de Dieu mineur, quelle sera leur réponse face à la décision de Bishamon, s'aligner sur la décision des Cieux, rester neutres, s'attirer les foudres les Cieux en prenant partie pour la Déesse rebelle?


    Bref, un nouveau très bon tome de cette série qui sait parfaitement jouer sur ses qualités pour nous proposer un récit de grande qualité, riche cette fois ci en action, tout en maintenant le mystère autour de son antagoniste, et en élargissant son folklore et son fonctionnement propre, bravo.

    10

    Derelict - 14 juin 2017

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Noragami T.16 ?
Ecrire une critique