• Critique Satan 666 par

    La lecture de Satan 666 fut très hétérogène, un début trop classique, suivi d'un arc plus original mais qui présente des incohérences, ensuite une parti bien intéressante (bien que compilant les clichés), un saut dans le temps moyennement mené et une dernière parti qui fait ressentir l'envie d'un finir assez vite tout en donnant une conclusion qui se tient.

    L'auteur étant le frère jumeau du créateur de Naruto, on remarque que leur traits sont proches, probablement liés à des inspirations communes et un apprentissage communs. On a donc un titre qui se tient graphiquement, mais un design un peu trop chargé pour le personnage principal (comme pour Naruto en fait) pour le rendre reconnaissable et unique. Les scènes de combats sont parfois un peu confuse mais ça reste compréhensible.

    Le problème du titre comme je l'indique plus haut, c'est la présence de nombreux clichés du shonen qui gonfleront les habitués du genre, par exemple le début m'a énormément fait pensé à Dragonball (petit garçon seule rencontre adolescente qui recherche des trucs, il est très fort et l'accompagne pour l'aider). Le système des O.P.T, O-Part etc... est très compliqué pour pas grands choses (notamment les noms), idem avec l'introduction de la cabale. On a droits évidemment à un tournoi et bien évidemment il est interrompu avant la fin.

    Et quand je parle d'incohérence, je pense notamment à l'ajout d'un clichés d'entrainement (très/trop inspiré par celui de Goku et Krilin) en plein milieu d'un arc alors qu'un amie est prisonnière des ennemis. Les protagonistes ont bien vus que les ennemis étaient dangereux mais ils semblent oublier l'urgence de la situation...

    La partie liée au tournoi est bourrée de clichés en tout genre, sert aussi à introduire plein de personnages (comme chaque cliché de tournoi en fait) plus ou moins utiles à l'intrigue, permet de voir des combats un peu plus intéressants et de faire avancer l'histoire.

    Enfin la dernière partie commence après un saut dans le temps assez inutile, si ce n'est pour faire évoluer le design de quelques personnages, et hop on repart en mode "bientôt la fin" tant on ressent assez vite l'idée de clore la plupart des trucs en suspens. La fin voit tous les personnages se rejoindre "comme par hasard" au même endroit et les révélations pleuvent, essayant tant bien que mal de donner une justification à tout le background de la série, et comme toujours c'est assez bordélique car pas prévu depuis le départ.

    Je pense que Satan 666 doit être agréable à lire pour un lecteur qui commence le manga, car il empile les codes du genres. Par contre ceux qui comme moi ont déjà lu du shonen d'action/combat par dizaine, celui-ci n'a que peu d'intérêt. en gros si on a déjà lu Dragon ball, Naruto et Hunter x Hunter, Satan 666 n'a pas grand intérêt.

    6

    znurlf - 10 mai 2017

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Satan 666 ?
Ecrire une critique