• Critique Fullmetal knights Chevalion par

    Si One Punch man raconte l'histoire d'un héros trop fort et qui s'ennuie faute d'un challenge suffisant, Fullmetal Knight Chevalion parle du retour à un vie normal de sauveur de l'humanité une fois la menace éliminée, en mode Sentaï, et son leader qui n'a toujours pas retiré son armure.

    On se retrouve avec un manga humoristique du type tranche de vie où on suit les problème d'un super héros en armure dans la vie quotidienne, un humour lié au décalage de la situation, lié à l'absurde de la chose.

    L'auteur ne fait pas trop durer la chose, introduisant petit à petit les anciens acolytes de Retto alias Red, qui ont plus ou moins repris une vie "normale" mais pas toujours celle imaginée, et de donner une explication à la situation de Red (laisser le doute aurait été sympa aussi, mais bon).

    L'histoire en 4 tome est donc assez courte et on a pas le temps de se lasser du pitch, et on a pas de redondance.

    côté graphique, le style est assez old school, sûrement en référence avec l'âge d'or des Sentai, avec par exemple un ancien héros en Geta et haut de kimono à motif digne de l'époque Mazinger.

    7

    znurlf - 05 septembre 2017

    2 membres aiment | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Fullmetal knights Chevalion ?
Ecrire une critique